vendredi 19 décembre 2014
314216 visiteurs
Rechercher ouvrage par titre par auteur

Toutes nos nouveautés

Nos dernières parutions


La Chaloupe

Pascale Veillerot


Les 7 Intelligences

Chantal DISLAIRE

 

Les 6 jours du Phénix

Nadine NAJMAN
 
Sang d'encre
Roman
-5 %
 19.00 € 20.00 €
Envoi sous 48 heures

Acheter le livre en fichier numérique (PDF)  

Lire les premières pages en ligne

Dans le cadre chic et rassurant de Phénicia, exemplaire résidence de retraite dirigée par une femme aussi discrète que séduisante, la tempête se déclenche sans prévenir à la veille de la Toussaint. Des masques tombent, des révélations surgissent, et des personnages au-dessus de tout soupçon se retrouvent soudain mêlés à des crimes inexplicables et à de crapuleuses affaires, sur un arrière-fond de spiritisme et d’alchimie. Meurtres indiscutables et accidents suspects, tentatives de suicide plus ou moins efficaces, coups de théâtre, retrouvailles, disparitions, une série d’événements étranges ou tragiques s’enchaînent sur six jours dont aucun des protagonistes ne sortira intact... pour son bonheur ou pour son malheur.

Extrait

Maintenant que je me suis inventé une marraine chérie reposant au cimetière de cette charmante commune, je ne peux pas faire moins que d’aller honorer sa mémoire. Je n’aurai qu’à choisir une tombe où personne ne vient plus depuis longtemps, et je gratouillerai un peu la terre tout autour. Comme je suis de bonne humeur ce matin, je vais même lui offrir des chrysanthèmes. Et je vais aussi en acheter un pot pour moi. J’adore ces fleurs de l’automne, surtout les variétés de petite taille et de couleur vive... Et si par hasard la vraie famille se pointe pendant que je me recueille sur leur parente, je pourrai toujours prétendre que je suis là de la part d’un ami ou d’un voisin et que je me suis trompée de défunte. Ah ! L’église. Le cimetière ne doit pas être loin... J’ai toutes les chances, voilà une place de parking qui se libère... Merci, madame ! Elle pourrait répondre à mon beau sourire, celle-là. Ce n’est pas parce que c’est la Toussaint qu’il faut obligatoirement tirer une gueule d’enterrement. Et puis d’abord, c’est seulement demain la fête des morts. Pas la peine de regarder les gens de travers dès aujourd’hui. Mais allez donc faire comprendre ça à tous les braves abrutis qui peuplent la planète... ainsi que les rues de Louvry-Longpont par voie de conséquence !


Cette page a été consultée 878 fois

© Avril 2007 - Décembre 2014 - Les 2 Encres
Toute reproduction de ce site est interdite sans autorisation expresse de la société Les 2 Encres
Plan du site - Mentions légales