mardi 15 avril 2014
275481 visiteurs
Rechercher ouvrage par titre par auteur

Toutes nos nouveautés

Nos dernières parutions


Noël aux cinq destins

Reine CIOULACHTJIAN


L'enfer de la carte postale

Lionel GOSSE

 

Un père en trop

Vonicke DITISHEIM
 
Plumes d'encre
Roman
-5 %
 11.40 € 12.00 €
Envoi sous 48 heures

 Acheter le livre en fichier numérique (PDF) 

Lire les premières pages en ligne

Xavier a dix-sept ans. Enfant de la DASS, il vit dans une famille d’accueil aimante et travaille comme commis dans une blanchisserie. Un soir, lors d’une conversation animée avec ses sœurs et ses parents adoptifs, l’adolescent prend conscience de son statut « d’adopté ». Il éprouve alors le besoin de rechercher ses origines. Mais a-t-il vraiment fait le bon choix ? Les caprices de la vie jouent parfois de drôles de tours. Xavier s’aperçoit très vite qu’il a mis le doigt dans un engrenage infernal. Le destin va-t-il s’acharner ainsi sur lui tout le long de son existence ?

Extrait

Le destin, parfois, sait nous réserver des surprises pour résoudre tous nos problèmes en un clin d’œil. Pour moi, le destin s’appela madame Amélie, mon grand haricot sec congelé ! C’était un mardi. Comme d’habitude, on livrait aux Myosotis. Tout de suite, je remarquai son absence. Nathalie me dit qu’elle était couchée, qu’elle allait très mal. Madame Amélie ne passerait sans doute pas la semaine. Ça me fit quelque chose, quand même. Elle me manquerait dans son embrasure de porte. La directrice arriva, toujours aussi aimable ! Elle prit le paquet pour le vérifier puis, me prenant le bras, elle m’entraîna vers le couloir.
- Jeune homme, madame Amélie vit ses derniers instants. Elle a fait comprendre qu’elle voulait vous voir.
- Moi ?
- Oui, vous. Vous voulez bien ?
J’étais scié. Décidément, je devais représenter quelqu’un de très important pour elle. J’acceptai. Si ça pouvait lui faire plaisir ! Sans doute son dernier plaisir. Je n’avais jamais vu de mourant et j’avais la trouille. D’autant plus qu’elle était encore plus impressionnante dans son lit. Très pâle, très maigre, ses yeux gris bleu enfoncés au fond des orbites qui lançaient des éclairs venus déjà d’un autre monde, elle paraissait immense. Froid dans le dos. Lentement je m’avançai. La directrice ferma doucement la porte derrière moi, nous laissant seuls tous les deux. Elle n’avait pas bougé ; seuls ses yeux indiquaient qu’elle avait conscience de ma présence. Elle me regarda pendant un temps interminable. Je ne savais plus comment me tenir. Je devais avoir l’air particulièrement idiot planté comme un piquet, les bras ballants, attendant que quelque chose se passe. Parler ? Continuer de se taire ? J’attendais bêtement un signe qui me guiderait sur l’attitude à tenir : rester ou partir. Enfin, comme si elle avait entendu ma prière, elle se tourna péniblement vers sa table de nuit. Elle tenta d’ouvrir le tiroir, effort surhumain pour elle. Je me précipitai pour l’aider. Elle me désigna alors une boîte en bois. Je la déposai sur elle. Elle en sortit une photo jaunie qu’elle me tendit. Je la pris machinalement, sans demander d’explication. Elle s’empara alors fermement de ma main qu’elle serra dans les siennes. Il lui restait des forces ! Étrange sensation que ces deux fois cinq séries d’os décharnés qui voulaient dire… quoi au juste ? Avec qui me confondait-elle ? Quel souvenir hantait sa mémoire ? Quand elle me lâcha, je vis qu’elle pleurait. Je n’aurais jamais imaginé que cette femme puisse verser des larmes. Elle avait l’air si froide, si distante, si forte. Et là, soudain, elle me faisait l’effet d’un être triste, fragile et vulnérable. Du coup, moi aussi j’avais les yeux mouillés. Je ne sais pas ce qui me passa par la tête, mais sans réfléchir plus avant, je me penchai pour l’embrasser avant de prendre la fuite, la photo qu’elle m’avait offerte dans la main. Alex m’attendait dans la buanderie.


Cette page a été consultée 815 fois

© Avril 2007 - Avril 2014 - Les 2 Encres
Toute reproduction de ce site est interdite sans autorisation expresse de la société Les 2 Encres
Plan du site - Mentions légales